• Par heure, on a toujours 960 000 Bq de Cs 134/137 et 2,336 millions Bq de gaz rares émis dans l’atmosphère

Fukushima Diary

Le 25 mai 2015, Tepco a rapporté que pour avril dernier ils estiment que 960 000 Bq/heure de césium 134 et 137 s’échappent toujours des réacteurs 1 à 4 dans l’atmosphère.
C’est 2,7 fois plus que leur estimation préliminaire publiée fin avril.

Tepco affirme que la différence s’explique par leur changement de méthode de calcul. Ça laisse fortement penser que la totalité du volume de Cs 134-137 dispersé depuis le début est sous-estimée depuis le 11-3. Ils n’ont pas publié le re-calcul de ce volume pour avant avril 2014.
Comparé à mai 2014, le volume de Cs 134/137 dispersé a augmenté de 180 % en avril dernier. Tepco affirme cependant que ça reste 10 % en dessous du niveau de “contrôle de dispersion” et ils ne donne aucune explication à cette augmentation.
Pour le réacteur 3 en particulier, le volume dispersé est 78 fois celui de mai 2014. En outre, 95 000 Bq / heure de Cs 134/137 se répand depuis le bâtiment du réacteur 4 bien qu’il ne contienne aucun combustible nucléaire.

Concernant les gaz rares (comme le Kr 85), le système de contrôle des gaz de la PCV (Primary Containment Vessel = enceinte de confinement primaire) a relevé 2 336 000 000 Bq de gaz dispersés à l’heure depuis avril à partir des réacteurs 1 à 3. Tepco affirment que les gaz rares s’échappent en nuages radioactifs qui ne provoquent que des expositions externes, donc que la dose d’exposition due à ces gaz rares libérés devrait être vraiment faible.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2015/images/additional_amount_150525-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/life/custom/faq/images/d150430_08-j.pdf

http://fukushima-diary.com/2015/06/still-960000bq-of-cs-134137-and-2336000000bq-of-noble-gas-discharged-from-reactors-to-the-air-every-single-hour/

Advertisements